Brooklyn Bridge, le pont mythique

C'est une des toutes premières destinations de visite des touristes qui arrivent à New York, et ce n'est pas un hasard. Ce pont, qui a été en son temps le plus grand des Etats-Unis, se dresse majestueusement au dessus de l'East River, avec ses deux piliers, et ses câbles qui soutiennent la double voie qui permet de passer de Manhattan à Brooklyn (et vice versa !).

Le pont a une allure immédiatement reconnaissable. On peut même parler d'un style de pont dont il est l'emblème et le précurseur. Le pont de Brooklyn est un des symboles de New York, au même titre que la Statue de la Liberté ou l'Empire State Building. Lors des attentats du 11 septembre 2001, le pont fut utilisé pour évacuer la foule des employés de bureau du Financial District qui fuyaient Manhattan alors que le trafic du métro était totalement arrêté.

Le pont apparait régulièrement dans les films américains, notamment des films catastrophes où il est généralement mis en pièces (on se souvient notamment d'une longue scène de destruction dans le film Cloverfield, mais aussi Godzilla, Independance Day, Armageddon, Deep Impact, Je suis une Légende, et le Jour d'Après, pour n'en citer que quelques uns). L'histoire de sa construction ferait aussi un bon scenario de film catastrophe. Oeuvre de l'ingénieur John Augustus Roebling (qui ne verra pas la fin de la construction, décédant d'un tétanos suite à une blessure au pied infectée), sa construction, commencée en 1870, nécessitera 14 ans de travaux du fait de nombreuses interruptions dans le calendrier de construction.

La mise en place des piliers a nécessité de creuser des fondations qui s'enfoncent à plus de 35m sous le niveau de l'eau, et donc d'utiliser des caissons étanches hyperbare qui ont été la cause de nombreux accidents de décompression parmi les ouvriers (le phénomène de formation de petites bulle d'air dans le sang à la décompression n'était pas connu). Le fils de Roebling,  Washington Roebling, qui avait repris la direction de la construction du pont à la suite du décès de son père, fût à son tour victime d'un accident de décompression qui le laissa paralysé et définitivement cloué dans son lit. Il supervisera le chantier avec des jumelles depuis sa chambre, et déléguera sa femme Emily auprès des ouvriers pour transmettre ses ordres (il ne pourra même pas descendre sur le pont le jour de l'inauguration et organisera simplement une petite fête dans son appartement).

La grande innovation technologique apportée par le pont de Brooklyn, ce sont ses câbles. Seulement 4 câbles soutiennent le tableau du pont. Ceux-ci s'étendent de Manhattan à Brooklyn et ont un diamètre de plus d'un mètre. Il sont composés d'un assemblage de nombreux brins rassemblés. Tous les autres filins servent à relier les 4 câbles à la chaussée pour la soutenir à l'horizontale. Avec le pont de Brooklyn on a utilisé pour la première fois des câbles en acier galvanisé, c'est à dire un acier qui a été trempé dans un bain de zinc en fusion, ce qui les rend inoxydable. Même aujourd'hui, après plus de 130 ans, aucun signe d'oxydation n'est détecté. Ce pont est donc une grande réussite technologique qui a ouvert la voie à la construction de nombreux autres ponts inspirés par son modèle original.   

Il y eu plusieurs incendies, des ruptures de câbles lors de la mise en tension (du fait de malfaçons qui ont déclenché un scandale envers le fournisseur), et au moins 27 morts parmi les ouvriers… En 1883, le pont est enfin ouvert à la circulation. Pour son inauguration, on décréta un jour férié pour les écoliers et les employés, et on tira un feu d'artifice depuis le pont pendant que plusieurs bateaux de guerre à proximité tiraient des coups de canons. Pour traverser le pont, un péage de 3 cents était demandé.

Un an plus tard, lors d'une opération publicitaire, on testera la résistance du pont en faisant passer dessus une parade de 21 éléphants (mais aussi des dromadaires, des chevaux…) provenant de la ménagerie du cirque Barnum !  Il faut dire qu'il fallait faire taire les rumeurs qui allaient bon train vis à vis de la solidité du pont… Quelques temps auparavant, alors qu'une foule compacte se trouvait sur pont, une panique soudaine se déclencha lorsque plusieurs personnes crièrent que le pont était en train de se disloquer. Résultat : 12 morts. 

Le pont est aussi célèbre pour ses… suicides ! C'est le pont de New York qui détient le record du nombre de suicides, nombre bien supérieur à celui détenu par l'Empire State Building. Depuis son inauguration, le pont a aussi attiré les plongeurs les plus intrépides.

Le plus connu est un certain Robert E Odium, un maitre nageur de Washington qui fit savoir à la presse qu'il allait sauter du pont le 19 mai 1885. La police a tout fait pour l'en empêcher, mais il parvint quand même à leur échapper et sauta avec un maillot de bain rouge très voyant et dans un geste théâtral. Malheureusement, il percuta les eaux avec un angle inapproprié, et fut tué sur le coup.

Au début du XXeme siècle, de nombreux autres intrépides ont tenté le plongeon, peu en ont réchappé. Enfin, le pont a été l'objet d'une curieuse affaire en 1989, le Brooklyn Bridge Encounter, une histoire d'extraterrestres qui auraient kidnappé en pleine nuit une femme nommée Linda Napolitano et l'auraient amenée par les airs sur un bateau voguant près du pont de Brooklyn avant de la relâcher après lui avoir posé quelques questions. Il semblerai que plusieurs personnes indépendantes aient été témoin des faits…

Le pont de Brooklyn (qui s'appelait autrefois le "Grand Pont de l'East River") est une voie de communication essentielle pour Manhattan et Brooklyn, même aujourd'hui. Avant lui, il fallait faire un grand détour par le nord pour rejoindre Brooklyn, même si des lignes de ferry (dont la célèbre Fulton Ferry Line qui arrivait à Brooklyn au lieu de l'actuel Empire Fulton Ferry State Park) permettaient de traverser par voie de mer, mais sans pouvoir assurer le débit que le développement rapide de la métropole imposait.

Aujourd'hui, deux autres ponts sont disponibles à proximité (le Manhattan Bridge – qui permet au métro de passer de Manhattan à Brooklyn, et le Williamburg Bridge, plus au nord), et un tunnel, le Brooklyn Battery, qui relie directement, sous les eaux, le sud de Manhattan à Brooklyn.

Des statistiques ? Le pont pèse 15 000 tonnes, sans les piliers ni les câbles. Sa longueur totale est de 1830 mètres. La longueur totale des câbles : 5700 kilomètres.  Hauteur par rapport à l'eau : 48 mètres. Largeur du pont : 26 mètres. En moyenne, 150 000 véhicules passent le pont par jour, 1800 vélos, et 3000 piétons…

Le pont de Brooklyn est à deux étages : en bas une double voie réservée aux véhicules qui peuvent circuler dans les deux sens sur 6 voies, et au dessus une "promenade" réservée aux piétons et aux vélos, recouverte de lattes de bois. A son inauguration, les câblées étaient peints en rouge, avec une peinture minérale appelée "Rawlins Red" provenant d'une mine du Wyoming.

On peut traverser à pied le pont, et cette traversée et vraiment recommandée, pour deux raisons : d'abord parce que le pont en lui même est beau, ensuite parce que la vue depuis le pont sur Manhattan et l'East River est magnifique.

Attention, contrairement aux apparences, l'accès au pont depuis Manhattan se fait très en retrait par rapport à la berge de l'East River. La rampe d'accès des véhicules commence pratiquement au niveau du City Hall (la Mairie de New York).

L'accès des piétons se fait un peu plus loin, en prenant un escalier au niveau du soubassement initial (escalier qui est en connexion avec la station de métro Brooklyn Bridge – City Hall IRT) ou une rampe qui démarre à la jonction du City Hall Park et du Printing House Square, au bout de la Centre Street. Cet accès n'est pas forcément facile à trouver, mais des panneaux indiquent le chemin : Brooklyn Bridge Trail (voir Google Maps : ici). Et il suffit bien souvent de suivre le flot de piétons.

Attention : la promenade réservée aux piétons l'est aussi aux vélos. La piste cyclable est au centre de l'allée, et les vélos ne font pas de cadeau. Si vous rêvassez en marchant sur la piste cyclable, vous serez vite rappelé(e) à l'ordre ! La traversée fait près de 2 kilomètres de long au total, mais en général, coté Brooklyn, on quitte le pont avant son extrémité en descendant un escalier qui conduit à DUMBO, le quartier situé entre les ponts de Brooklyn et de Manhattan (voir autre article : ici).

En haute saison, il y a beaucoup de touristes. Gare aux pickpockets qui sévissent, notamment près du premier pilier coté Manhattan. La vue est superbe sur la skyline sud-est de Manhattan, Seaport. Par beau temps, on distingue clairement Governors Island, et même la silhouette de la Statue de la Liberté à l'horizon (jumelles bienvenues).

La vue sur le pont de Manhattan est aussi très belle. Vous aurez aussi l'occasion de regarder le flux constant de voitures qui passe sous vos pieds, spectacle assez hypnotique.

N'oubliez pas de regarder aussi vers le nord-ouest, on peut distinguer l'Empire State Building qui dépasse de la masse des autres bâtiments de Midtown.  L'autoroute qui longe vers le nord l'East Side, est la voie J. F. Kennedy, lieu fréquent d'embouteillages monstres. Et n'oubliez pas non plus de lever le nez au ciel : le spectacle des câbles qui s'entrecroisent est très photogénique.

Les jours de grand vent, le pont bouge un peu et on le ressent en le traversant : pas de panique, le pont a fait ses preuves et il a déjà supporté de véritables tempêtes sans broncher. C'est aussi un des ouvrages les plus surveillés du monde, donc rien à craindre, il ne va pas se décrocher…

Deux visites s'imposent pour le pont de Brooklyn : une de jour (plutôt le matin pour avoir le soleil qui donne sur la skyline du Lower Manhattan), et une de nuit. Car la nuit, la vue est un enchantement : le pont est illuminé, et on voit depuis son milieu toute la ville en lumière… à ne pas rater !  Il y a un proverbe américain à propos du Brooklyn Bridge : "If you see the Brooklyn Bridge, you know you're looking at New York City." (si vous voyez le pont de Brooklyn, vous savez que vous regardez New York). 

Commentaires ( 21 )

démarre en fin d’après-midi pour une durée de 4-5 heures, incluant la traversée du mythique pont de Brooklyn tant de fois détruit au cinéma. Un de mes incontournables

7 jours pour visiter New York - Voyage Tourisme a ajouté quelques mots le Sep 12 14 à 0 h 03 min

[…] Source: http://newyorkmania.fr/2010/04/brooklyn-bridge-le-pont-mythique/ […]

Le pont de Brooklyn | i-Portfolio Camille Delumeau a ajouté quelques mots le Mai 08 15 à 13 h 49 min

Article très intéressant et détaillé sur ce pont mythique!J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire et m’en vais lire les autres articles pour préparer mon voyage! Merci pour toutes ces informations!

E.Yasn a ajouté ce commentaire le 13 10 2012 à 20 h 38 min

Merci pour cette page sa ma aider pour mon cours d’anglais !Détailler et éclairer . Merci!

RuviiiPtere a ajouté ce commentaire le 26 11 2012 à 17 h 38 min

Très bon article, merci beaucoup

M. S. Brion a ajouté ce commentaire le 06 01 2013 à 16 h 22 min

Merci beaucoup pour cet article !

matham02 a ajouté ce commentaire le 26 01 2013 à 17 h 14 min

J’aimerai tant le voir réellement..

Martin Coline a ajouté ce commentaire le 05 02 2013 à 15 h 12 min

Merci pour ce tres bon article !
Un superbe avant goût avant notre arrivée d’ici une huitaine de jours.
J’ai hâte de voir ça de mes propres yeux !

Patrick Huber a ajouté ce commentaire le 15 02 2013 à 14 h 36 min

Très instructif et assez complet bref, très bon article.

clo a ajouté ce commentaire le 18 02 2013 à 22 h 15 min

Très bon article. Merci!

Anik a ajouté ce commentaire le 28 03 2013 à 19 h 37 min

merci pour cete article trés interessent

charles ollivier a ajouté ce commentaire le 19 10 2013 à 12 h 57 min

Merci !! Beaucoup il est tres interresnt mais j’aurais aimé savoir pourquoi on avait utilisé l’acier pour les cables et le tablier du pont et de la maconnerie pour la tours .
Merci encore

Emilie a ajouté ce commentaire le 28 10 2013 à 22 h 05 min

Probablement parce que cela coutait beaucoup moins cher et qu’il fallait une certaine masse pour donner de l’inertie à l’ensemble de l’ouvrage.

Pierre Movila a ajouté ce commentaire le 28 10 2013 à 23 h 49 min

Ce site est vraiment magique c vraiment cool g trouve mes infos et réussi mon exposée en moins d’une heure pour la première fois Mercie beaucoup

Lola a ajouté ce commentaire le 01 11 2013 à 23 h 30 min

+ ou – 27 mort on et pas sur …..
Peut ere qu’a sa démolition en trouva 1 ou 2 autre ….

triso en force a ajouté ce commentaire le 14 01 2014 à 13 h 50 min

Pas sûr que ce soit démoli un jour… c’est un peu la Tour Eiffel locale !

Pierre Movila a ajouté ce commentaire le 14 01 2014 à 16 h 13 min

excellent article cela, m’a bien aider pour hda

quelqu'un a ajouté ce commentaire le 09 01 2015 à 16 h 46 min

merci beaucoup cette article ma aidé pour mon devoir d’anglais

chamalox21445 a ajouté ce commentaire le 07 02 2015 à 17 h 09 min

Je suis sûr que le devoir sera très bien ! Bon courage. Pierre Movila

vigisys-admin a ajouté ce commentaire le 07 02 2015 à 17 h 19 min

Excellent article! Beaucoup de détails, intéressant, et très agréable!
Merci beaucoup, il m’a beaucoup aidé!

Pauline a ajouté ce commentaire le 06 12 2015 à 19 h 00 min

Existe t il un répertoire avec le nom des ouvriers italiens qui ont participé à sa construction ? Je suis en recherche d’un membre de ma famille qui à immigré aux USA à la fin du 19°siècle ou début 20°…

Richard COSTA a ajouté ce commentaire le 13 03 2017 à 13 h 43 min


Ajoutez un commentaire

Ce site est doFollow ! Et nous offrons un petit cadeau aux premiers commentaires…


XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Chronologie des articles

Précédent : «
Suivant : »

Articles récents :

  • New York CityPASS : des économies en vue !
  • If and When – Amana Melome – un clip video newyorkais en stop motion par Ynon Lan
  • French Comedy Festival de New-York
  • L’histoire de l’informatique est passée aussi par New York : une exposition de la New York Historical Society
  • 3 curiosités à voir absolument à New York

  • Voir aussi :

  • Curiosité policière à New York
  • Socrates Sculpture Park : sculpture contemporaine en plein air
  • 3 millions de livres !
  • M le magazine hebdo du Monde consacré à New York
  • Téléphérique de Roosevelt Island – vidéo