Sur les traces de John Lennon

Le 8 décembre 1980 est une date que connaissent bien les fans des Beatles. À New York, vers 23h00, le sinistre Mark David Chapman s'approche de John Lennon qui revient d'une séance d'enregistrement pour son dernier album et rentre chez lui, dans son appartement du Dakota Building, dans l'Upper West Side, juste à coté de Central Park.

Chapman sort de sa poche un revolver calibre 38 et tire 5 balles vers Lennon qui s'écroule, sous les yeux de sa femme Yoko Ono. Il décède quelques minutes plus tard.

Le geste de Chapman ne semble lié à aucune motivation très claire, le personnage est un déséquilibré à qui Lennon avait signé un autographe quelques heures avant le meurtre, lors d'une rencontre plutôt sympathique… Il paraît que c'était un fan absolu des Beatles, mais qu'il avait fini par se sentir trahi par Lennon à qui il reprochait de s'être embourgeoisé.

John Lennon est arrivé à New York le 31 Août 1971, peu de temps après la sortie de sa chanson mythique « Imagine ». Il s'installe d'abord dans l'hôtel St Regis, sur le 5eme avenue. Puis il déménage en octobre de la même année pour un appartement dans Greenwich Village, au 105 Bank Street. L'appartement était tout à fait modeste, avec seulement deux pièces.

En 1973, suite à un cambriolage qui le panique, il décide d'emmenager au Dakota Building, au numéro 1 de la 72eme rue West. Le lieu est en effet bien gardé et plus confortable. Il y restera jusqu'à sa mort.

Du temps de la Beatlemania, en 1964, John Lennon était passé par New York lors de la célèbre tournée en Amérique de son groupe. Les Beatles étaient invités de l'émission Ed Sullivan Show, sur ABC (un peu l'équivalent dans les années 60 des émissions dominicales de Jacques Martin ou Michel Drucker pour les américains). L'enregistrement de ces émissions a eu lieu à l'actuel Late Show Theatre situé tout près de Times Square.

Les Beatles résidaient dans le célèbre palace Plaza, situé au sud de Central Park, sur la 5eme avenue. Les plus anciens membres du personnel de l'hôtel se souviennent encore de l'hystérie des fans qui attendaient jour et nuit l'apparition des « Fab Fours ».

Depuis sa mort, John Lennon fait l'objet d'un véritable culte. Beaucoup de fans qui passent par New York viennent faire un pélerinage près du Dakota Building.

Le bâtiment fait l'angle de la 72 eme rue, à l'ouest de Central Park. Il ne se visite pas, et les concierges à l'entrée n'apprécient pas beaucoup les curieux. Il est même parfois difficlle de photographier l'entrée du bâtiment, les « vigiles » demandent souvent de traverser la rue et de cesser d'importuner les habitants du lieu par votre présence insistante…

Le Dakota Building a été construit en 1884, sur les plans de l'architecte Henry Janeway Hardenbergh (qui a aussi réalisé l'hôtel Plaza). Il contenait 65 vastes appartements de luxe qui ont été subdivisés ultérieurement. La porte cochère était empruntée par les calèches pour entrer dans une cour intérieure.

La structure du bâtiment est inspirée des hôtels particuliers parisiens de la fin du XIXeme siècle. L'allure extérieure est un peu « gothique ». Cet aspect a inspiré le cinéaste Roman Polanski qui y a tourné quelques plans extérieurs de Rosemary's Baby. De nombreuses célébrités ont habité le Dakota : Judy Garland, Lauren Bacall, Boris Karloff, Jack Palance, Leornard Bernstein…

À deux pas du Dakota Building, dans Central Park Ouest , se trouve un petit jardin appelé « Strawberry Fields Memorial », comme la chanson des Beatles (Strawberry Fields Forever de l'album Magic Mystery Tour).

Le Mémorial a été financé en grande partie par Yoko Ono, la veuve de John Lennon, et par de nombreux autres donateurs du monde entier. L'endroit forme une petite placette sous les arbres en forme de triangle avec des bancs tout autour.

Au centre se trouve une mosaïque géométrique souvent soulignée par une forme de symbole « peace and love » reconstitué avec de fleurs et le mot « Imagine ». La mosaïque est une reproduction d'une oeuvre retrouvée dans les ruines de Pompéi à Naples. C'est d'ailleurs une donation de la ville de Naples.

Le mémorial a été inauguré le 9 octobre 1985, le jour où Lennon aurait dû avoir 45 ans.

Strawberry Fields est un lieu de recueillement. Il y a souvent pas mal de personnes sur place, surtout l'été. Les fans viennent souvent chanter en groupe autour de la mosaïque, en se tenant la main en ronde, ou déposent quelques fleurs, et allument des bougies autour. Les dates les plus courues sont le 9 octobre (anniversaire de la naissance de Lennon) et le 8 décembre (jour de son assassinat.

Contrairement à ce que beaucoup de gens affirment, Lennon n'est pas enterré au Mémorial. Son corps a été incinéré, ses cendres remises dans une urne à Yoko Ono, mais nul ne sait ce qu'elle en a fait.

Chapman a été condamné à « perpétuité », avec une peine incompressible de 20 ans. Il est emprisonné près de New York, au pénitencier d'Attica. Depuis 2000 il est « libérable », mais jusqu'alors ses demandes de libération ont été refusées. Il peut faire une nouvelle demande en août 2010…

Mise à jour 09/2010 :
Mark Chapman voit sa demande de remise en liberté refusée à nouveau lors d’une comparution devant une commission d’évaluation début septembre. Dans son allocution, il a affirmé avoir bien médité et regretter son acte en pleine conscience. Yoko Ono a déclaré par ailleurs qu’elle se sentirait toujours menacée par Chapman, ainsi que sa famille s’il devait retrouver la liberté. Chapman peut demander à nouveau une mise en liberté conditionnelle en 2012. En octobre, John Lennon aurait eu 70 ans.


Un film intéressant (et une musique de film étonnante aussi) : The Killing of John Lennon de Andrew Piddingt,on. Le film retrace le cheminement vers le meurtre de Chapman.

Commentaires ( 3 )

[…] les fans de John Lennon, ne petite visite à Strawberry Fields s'impose : voir notre article qui y est consacré pour les […]

Central Park - une oasis de verdure en plein coeur de Manhattan | New-York Mania ! a ajouté quelques mots le Mai 23 10 à 13 h 30 min

Je n’ai pazs comprit ou etait enterre john lennon

mOi a ajouté ce commentaire le 11 11 2012 à 10 h 52 min

En fait, personne ne le sait. Son corps a été incinéré au crematorium de Ferncliff, à Hartsdale, dans l’Etat de New York quelques jours après son assassinat. Ses cendres rassemblées dans une urne ont été remises à Yoko Ono. Elle n’a jamais voulu dire ce que sont devenues ces cendres, ni où elles les aurait éventuellement dispersé (si c’est le cas, personne n’en sait rien). Dans une interview de 1990, elle a indiqué de manière évasive que les cendres de John ont été « enterrées », et des commentateurs ont écrit à la suite de cette révélation qu’elle a donc, d’après eux, respecté les coutumes japonaises, et donc probablement disposé l’urne contenant ses cendres dans un coffret emballé selon le rite traditionnel pour ensuite l’enterrer quelque part… D’autres sources prétendent que ses cendres auraient été pour moitié dispersées à Liverpool, l’autre moitié à Strawberry Fields dans Central Park, New York, mais ces allégations semblent fantaisistes et n’ont jamais été validées par Yoko Ono.

Apparemment, la motivation de Yoko Ono à garder le secret est à la fois de préserver l’intimité de la famille Lennon en gardant ce secret, et aussi d’éviter que se développe un « culte Lennon » autour du lieu où il aurait été inhumé. Elle a aussi probablement respecté les volontés de John Lennon, qui était très attentif aux principes des religions orientales, notamment dans leur rapport à la nature et leur mystique « cosmique ». Elle a donc peut être dispersé ou enterré ses cendres quelque part dans un lieu « naturel » . Mais ce ne sont que suppositions, elle seule connait le secret !

Pierre Movila a ajouté ce commentaire le 11 11 2012 à 11 h 47 min


Ajoutez un commentaire

Ce site est doFollow ! Et nous offrons un petit cadeau aux premiers commentaires…


XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Chronologie des articles

Précédent : «
Suivant : »

Articles récents :

  • French Comedy Festival 2017 – c’est reparti !
  • New York CityPASS : des économies en vue !
  • If and When – Amana Melome – un clip video newyorkais en stop motion par Ynon Lan
  • L’histoire de l’informatique est passée aussi par New York : une exposition de la New York Historical Society
  • 3 curiosités à voir absolument à New York

  • Voir aussi :

  • Fruits et légumes : le bio à New York !
  • Livre : Paris vs New York, collection 10:18
  • Avenues et Rues : le Commissioner’s Plan
  • Brooklyn Bridge, le pont mythique
  • New York Mania ! Un an déjà…