Livre : New York Délire par Rem Koolhaas

Il est des livres qui ne s’apprivoisent pas d’emblée. On le feuillète, on le retourne, on lit le sommaire, on lit une page au hasard, et on ne comprend pas toujours de quoi il s’agit. Et pourtant… quelques temps après l’avoir vraiment lu, on se rend compte de la valeur de l’ouvrage.

New York Délire de Rem Koolhaas est de ceux-là. De quel délire s’agit-il ? Disons qu’il s’agit d’urbanisme, de folie et d’imagination industrielle. Le livre nous rapporte des notes historiques et une collection d’articles sur plusieurs thèmes généraux se rapportant à New York. Ainsi parle-t-on, en gros, de Coney Island et de la technologie du fantasme, de l’utopie des grattes-ciel, de la création du Rockfeller Center, de Dali et de Le Corbusier.

Le tout ressemble à un essai impressionniste. On ne comprend pas d’emblée où tout cela peut mener, tant l’auteur amène les choses par petites touches, anecdote après anecdote, en effectuant des ellipses conceptuelles assez étirées, tout en respectant la chronologie des faits… mais à la fin, tout l’ensemble se complète et on saisit enfin de quel délire Koolhaas parlait.

L’ouvrage est paru initialement en 1978, il a été réédité plusieurs fois, la dernière édition française datant de 2002, mais sans mise à jour. Inutile de rechercher des documents se rapportant aux évènements récents comme la disparition des tours du World Trade Center. Il faut juger le livre par rapport à sa date de sortie.

L’essai est classé en courts chapitres aux titres parfois énigmatiques : bandes, liaison, rails, tour, épaves… C’est un peu un inventaire qui nous est proposé, mais pas un dictionnaire, le tout forme un propos cohérent qui permet une approche originale de l’extravagance de New York.

Le livre est très illustré de documents rares, des gravures, des plans architecturaux, des photographies de maquettes…

Un livre que je vous recommande si vous êtes intéressé(e) par l’urbanisme, l’architecture et par l’histoire de New York, car le livre est plein de détails historiques intéressants. L’effort de lecture en vaut vraiment la peine, et c’est certainement un livre indispensable et peu banal pour le passionné de New York.

Voici la présentation de l’éditeur  :

Manhattan est l’arène où se joue le dernier acte du monde occidental. Avec l’explosion démographique et l’invasion des nouvelles technologies, Manhattan, depuis le milieu du XIXe siècle est devenu le laboratoire d’une nouvelle culture – celle de la congestion – ; une île mythique où se réalise l’inconscient collectif d’un nouveau mode de vie métropolitain, une usine de l’artificiel où naturel et réel ont cessé d’exister. New York Délire est un  » manifeste rétroactif « , une interprétation de la théorie informulée, sous-jacente au développement de Manhattan ; c’est le récit des intrigues d’un urbanisme qui, des origines à Coney Island jusqu’aux théoriciens du gratte-ciel, a fait exploser la grille d’origine. Ce livre, polémique et prémonitoire (publié en 1978), illustre les relations entre un univers métropolitain mutant et la seule architecture qu’il puisse produire. Il dit aussi que, souvent, l’architecture génère la culture. 

L’auteur, Rem Koolhaas, est un architecte néerlandais de renom membre de l’Institut de Manhattan pour l’étude de l’architecture de l’urbanisme. Il est fondateur de l’Office pour l’architecture métropolitaine (OIVIA). Il a vécu de nombreuses années à New York, puis a poursuivi son activité d’architecte à Rotterdam. Vous trouverez des détails sur sa vie et oeuvre ici.

Broché, 320 pages
Editeur : Parenthèses, collection Architecture
ISBN-13: 978-2863640876

NB : l’édition originale du livre est nommée Delirious New York. L’illustration de la couverture du livre est une oeuvre de Madelon Vriesendorp – Flagrant Délit, 1975.

À voir également : l’excellente exposition Dreamlands au Centre Pompidou à Paris, une exploration des utopies urbanistes et autres parcs d’attraction, dont Coney Island.  Le catalogue de l’exposition est superbe et fortement recommandé.


  


Ajoutez un commentaire

Ce site est doFollow ! Et nous offrons un petit cadeau aux premiers commentaires…


XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Chronologie des articles

Précédent : «
Suivant : »

Articles récents :

  • French Comedy Festival 2017 – c’est reparti !
  • New York CityPASS : des économies en vue !
  • If and When – Amana Melome – un clip video newyorkais en stop motion par Ynon Lan
  • L’histoire de l’informatique est passée aussi par New York : une exposition de la New York Historical Society
  • 3 curiosités à voir absolument à New York

  • Voir aussi :

  • Abonnez-vous à la newsletter New York Mania !
  • Revue : Destination New York
  • Rockefeller Center : arts déco sur la cinquième avenue
  • Livre : Poèmes de New York
  • Sur les traces de John Lennon