Livre : New York Vertigo par Michel Setboun

Il existe beaucoup de livres consacrés à New York. La plupart sont des livres d'images passant en revue méthodiquement les lieux touristiques ou remarquables et connus de tous. Peu sont des livres "d'auteur", c'est à dire proposant une vision personnelle de la ville, empreinte d'une approche originale qui doit autant à l'artiste qu'au lieu.

New York Vertigo par Michel Setboun fait partie de cette dernière catégorie de livres.  

Evidemment, au décours des pages, on reconnaît l'Empire State Building, la cinquième avenue ou Central Park, mais ici tout est une question de point de vue. Les icônes de la ville apparaissent ça et là dans un reflet ou sous un angle inhabituel.

Et cette approche originale nous permet d'accéder à une autre perception de la ville.

Michel Setboun est un amoureux de New York. Architecte de formation, il est photographe depuis 1978.

D'abord membre de l'agence Sipa, il rejoint Rapho en 1986 et produit des reportages photographiques pour les grands titres de la presse comme Géo Magazine, le New York Times, Life, Paris Match… Il est maintenant photographe indépendant.

 

L'ouvrage est la concrétisation de 10 ans de prises de vues lors d'innombrables séjours dans la ville.

Point commun des images : la prise de vue se fait presque toujours de haut, c'est à dire depuis les cimes des gratte-ciels, des terrasses ou points de vue normalement inaccessibles aux visiteurs. Ou bien en contre-plongée, avec des angles originaux.

Par cette approche visuelle, qui n'a rien à voir avec un "New York vu du ciel" classique, Michel Setboun sanctuarise la ville, qui devient son Acropole.

On sent bien que l'auteur adore cet endroit, le vénère. Le livre est un hommage, et cela se sent à travers la découverte des pages de l'ouvrage.

Vertigo, le titre du livre, évoque le célèbre film d'Alfred Hitchcock. Il est vrai qu'à la vue des images de Michel Setboun on ressent une sorte de vertige.

Il ne s'agit pas de panoramas classiques, bien posés sur l'horizon, mais plutôt de vues serrées, parfois "déséquilibrantes", avec de multiples plans et jeux de reflets.

Le livre est édité par les éditions La Martinière, inutile donc de préciser que l'impression est de très bonne qualité. 

Un conseil : le livre est disponible depuis 2007, et il devient rare en librairie.

Saisissez-vous vite des exemplaires encore en stock, il n'y a pas de réédition prévue à ce jour.

 

 

 

 

 

  • Broché: 190 pages
  • Editeur : Editions de la Martinière (25 octobre 2007), Collection 24×36
  • ISBN : 978-2732435978


Ajoutez un commentaire

Ce site est doFollow ! Et nous offrons un petit cadeau aux premiers commentaires…


XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Chronologie des articles

Précédent : «
Suivant : »

Articles récents :

  • French Comedy Festival 2017 – c’est reparti !
  • New York CityPASS : des économies en vue !
  • If and When – Amana Melome – un clip video newyorkais en stop motion par Ynon Lan
  • L’histoire de l’informatique est passée aussi par New York : une exposition de la New York Historical Society
  • 3 curiosités à voir absolument à New York

  • Voir aussi :

  • Pulsd : des bons de réduction pour New York
  • Bronx : New York Botanical Garden
  • Livre : New York, de la Collection Bouquins, par Pauline Peretz & als.
  • Revue Transfuge : les romans de New York
  • Revue XXI : un article sur les éditeurs d’origine russe qui publient encore des livres à l’ancienne à Brooklyn