Les langues parlées à New York révélées par les tweets

Download PDF

Cette vue de New York a été réalisée par James Cheshire, Ed Manley, et John Barratt, trois ingénieurs de la société anglaise Spatial Analysis. À première vue, on croirait une vue de l’espace telle qu’on pourrait l’observer la nuit et représentant l’éclairage nocturne de la ville.

En fait c’est une image de synthèse représentant les messages Twitter (des tweets) géolocalisés tous les 10 mètres.

Les messages ont été analysés en utilisant le service Google Traduction pour détecter la langue dans laquelle ils ont été rédigés. Plus de 8 millions de messages collectés entre 2010 et 2013 ont été pris en compte pour dresser cette carte, où chaque point de couleur représente une langue différente.

Sans surprise, l’anglais (96%) et l’espagnol sont les premières langues en fréquence, suivies du portuguais et du japonais. Les zones de Kennedy Airport, et Manhattan présentent la plus grande variété de langues, ce qui s’explique sans doute par la fréquentation touristique. Mais,le plus intéressant ce sont les répartitions par quartier, parfois inattendues.

Vous pouvez voir d’autres cartes de ce type sur le site de la société Spatial Analysis.