L’artiste Banksy en résidence à New York

Banksy est un mystère bien entretenu. En effet, depuis des années le célèbre graffeur qui se cache derrière ce pseudonyme refuse de se montrer en public et de révéler son identité. Tout ce qu’on sait de lui officiellement, c’est qu’il est d’origine britannique et aurait environ 40 ans. Sa spécialité est le « street art », pour l’essentiel des graffitis réalisés à la bombe, souvent avec des pochoirs, décrivant des scènes plutôt réalistes avec des personnages souvent représentés en silhouette associés à des messages interpellants un peu humoristiques.

Banksy New York - NewYorkManiaBanksy joue à l’arlésienne, et cela plait aux marchands d’art et galeristes, car cela rend précieux sont travail : on ne sait jamais où sa prochaine production va apparaitre, car le terrain de jeu de Banksy est aussi bien l’Europe que les USA. Il se passe parfois des mois avant qu’apparaissent, ici ou là, de nouveaux graffitis. Banksy ne produit pas que des graffitis, il réalise aussi des « happenings », des vidéos documentaires militantes, des illustrations pour pochettes de disques…

Banksy New York - NewYorkMania

Cette fois, c’est à New York que Banksy s’est installé durant tout le mois d’octobre 2013, annonçant sur un site Internet sa « résidence d’artiste », et signalant au jour le jour les oeuvres qu’il produit un peu partout dans la ville et ses cinq boroughs. Cette opération, baptisée par son auteur « Better out than In » (mieux dehors que dedans – citation de Cézanne), à la fois un peu improvisée et soigneusement orchestrée, devient vite un jeu de piste suivi à la trace par tout un public amateur d’art contemporain avide de découvrir avant tout le monde ces nouvelles oeuvres.

D’autant que ces oeuvres sont souvent éphémères, recouvertes par d’autres graffitis en quelques heures, parfois volées par des opportunistes ou confisquées par la police, ou tout simplement rapidement nettoyées par les propriétaires des murs. Il faut donc aller vite pour sauvegarder les productions de Banksy.

Banksy New York - NewYorkMania

Les adeptes savent qu’il y a vraiment intérêt à suivre à la trace le célèbre graffeur : ses oeuvres valent de l’or sur le marché de l’art. Les « chanceux » qui savent identifier l’auteur du graffiti qui orne leur mur peuvent facilement monnayer ce cadeau tombé du ciel. Banksy s’en amuse, et bouscule parfois sa « cote » par des opérations inattendues. Cette fois, à New York, il a déposé des toiles à vendre à la sauvette dans la rue, pour une somme de 60 dollars chaque. Beaucoup de passants n’ont pas su saisir l’opportunité d’acheter aussi peu cher des toiles qui valent déjà maintenant plus de mille fois leur prix initial !

Banksy New York - NewYorkMania

Banksy a également profité de cette « résidence » auto-proclamée pour exécuter quelques « happenings » : une parade avec un camion rempli de peluches d’animaux « que l’on mange » (ce qui a failli lui jouer un tour : son camion étant tombé en panne en pleine rue, des passants ont pris en photo son conducteur supposé être Banksy lui-même), un clown Ronald MacDonald qui se fait cirer les chaussures ou la mort avec sa faux se baladant dans une auto tamponneuse…

Banksy New York - NewYorkMania

Comme à chaque fois qu’il intervient dans une ville, la polémique se lève aussitôt, opposant les adeptes de l’artiste aux propriétaires des murs qui s’insurgent contre les dégradations non désirées. Cette fois, même le Maire de New York, Michael Bloomberg, est intervenu en s’adressant aux chaînes télé : « Pénétrer sur une propriété privée ou publique et la dégrader n’est pas ma définition de l’art ». Sous son impulsion, la police a rapidement participé à la chasse au trésor, essayant de pister l’artiste, confisquer ce qu’elle pouvait emporter, ou interdire l’accès à certains lieux, mais aussi, de manière assez schizophrénique, protéger les oeuvres de Banksy des dégradations ou du vol.

Banksy New York - NewYorkMania

Aujourd’hui, la fièvre est retombée, Banksy est repassé en mode furtif, et ne fait plus parler de lui, pour quelques semaines ou quelques années, nul ne sait. Ses oeuvres sont maintenant sacralisées, des galeristes ont déjà acheté des murs et sont en train de les faire démonter pour les revendre, les tableaux à 60 dollars font l’objet d’une vive spéculation à la revente, et on s’arrache les photographies des oeuvres qui ont été depuis effacées ou dégradées. À chacun de penser ce qu’il veut de cette résidence Banksy… c’est déjà de l’histoire !


Commentaires ( 3 )

« C’est le mystère de connaissance d’une banque de donnée ……
Bonjour Mr Bansky, l’artiste :
Je vous félicité de votre graphique spontané dans les rue un peux dans le monde et plus a l’aise a New York ( USA) ; c’est le mystère de connaissance d’une banque de donnée dégagé d’une manière originaire du fond d’un artiste et diffusiez avec une image attirante devant des gens de la rue de la classe de pauvre aux plus haute classe de bourgeoise.
Mes meilleures salut a cette aristé et de bon continuité, Merci bien, accepter mes salutation d’un citoyen d’un payé au morceau de la terre et qui sa signature sous le nom NOURA MAAMAR

NOURA a ajouté ce commentaire le 10 11 2013 à 15 h 03 min

C’est ca ce que j’appelle un artiste un vrai ! Je suis un fan de ces graffitis, il y’a toujours un message caché là dedans et ne vous étonnez pas que les politiques n’aiment pas ca, car ca fait réléchir à notre mode de vie et à tous les mensonges qu’on gobe tous les jours. Encore bravo à Mr BANKSY!!

meg a ajouté ce commentaire le 15 11 2013 à 14 h 26 min

« Monsieur Banksy ……et la naissance de la révolution industrielle de l’Amérique
Merci toute d’abord et Bonjour tout le monde;
J’ai bien lu attentivement concernant cette personnalité de Monsieur Banksy; nouveau Maire de la ville New-York (USA), J’ai constaté que les représentent de place élu par peuple ont un statut immense non seulement professionnelles mais au niveau de la vie de catégorie humain qui vit dans le sol de cette énorme ville.
Je pense que mon point de vue, vraiment sa m’attirer l’attention et je félicite toute porte cette noble esprit de connaissance.
Je vous remercie et j’espère que vous l’apprécier ma désigne qui venez de la source d’une bonne connaissance de causes sur ce points.
Signer NOURA MAAMAR

NOURA a ajouté ce commentaire le 16 11 2013 à 15 h 00 min


Ajoutez un commentaire

Ce site est doFollow ! Et nous offrons un petit cadeau aux premiers commentaires…


XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Chronologie des articles

Précédent : «
Suivant : »

Articles récents :

  • New York CityPASS : des économies en vue !
  • If and When – Amana Melome – un clip video newyorkais en stop motion par Ynon Lan
  • French Comedy Festival de New-York
  • L’histoire de l’informatique est passée aussi par New York : une exposition de la New York Historical Society
  • 3 curiosités à voir absolument à New York

  • Voir aussi :

  • St John the Divine et la fontaine de la Paix
  • Harlem : l’âme black de New York
  • Le Fleuve et le Chien, une nouvelle graphique et une exposition itinérante de peintures
  • New Museum of Contemporary Arts
  • Greenwich Village : la bohème à New York