Ecologie newyorkaise

New York se met au « bio » et « écolo », tous azimuts. Marchés biologiques un peu partout, jardins communautaires, restaurants « organic » : le bio n’est plus la passion de quelques convaincus, mais bel et bien une attitude intégrée dans toute l’activité de la ville. Idem pour l’écologie, nombre d’initiatives qui peuvent nous paraitre originales sont déjà entrées dans la vie courante à New-York.

Cette photographie peut paraitre anodine, mais regardez d’un peu plus près : il s’agit d’un poste de compostage. Les habitants du voisinage viennent verser leurs déchets organiques (épluchures, fruits et légumes avariés, restes de repas, etc.) dans des containers qui seront rassemblés dans des silos à compost à la périphérie de la ville. Lire la suite

La statue de la Liberté vue depuis Brooklyn

Une vue qui a fait la réputation de la ville de New York : la statue de la Liberté qui illumine le Monde. Cette photographie a été prise de nuit avec un fort téléobjectif depuis la promenade de Brooklyn Heights, soit à près de 6 kilomètres de la statue !

Au fond, on distingue les grues des docks de la côte du New Jersey, ce qui nous rappelle que New York est aussi le plus grand port de frêt des USA.
©Movila – 2012

 

Les « Fire Lanes » dans Manhattan

Au feu les pompiers ! Ce n’est déjà pas simple de lutter contre le feu dans une ville « normale », alors imaginez à New York. Il faut pouvoir intervenir dans des tours de 10 étages et souvent beaucoup plus (pas d’échelle pour cette hauteur), dans des rues encombrées, avec beaucoup de passants…

Bref, ce n’est pas simple. C’est pourquoi dans beaucoup d’avenues on voit des voies réservées aux pompiers : les Fire Lanes. Comme nos couloirs de bus, la circulation n’y est pas autorisée pour les véhicules particuliers. Ces voies rapides permettent de circuler plus vite avec des véhicules encombrants comme la grande échelle, et de porter secours rapidement dans une ville immense et complexe. On a décrit souvent Manhattan comme un chaos routier, mais force est de constater que ces Fire Lanes sont très respectées. Il faut dire aussi que les contraventions sont salées si vous essayez de transgresser (pas loin de 1000$).
©Movila – 2012

Le porte-avion Intreprid à Manhattan

Un porte-avion à New York ? Oui, mais c’est un musée. Baptisé Intrepid Sea, Air & Space Museum, le bâtiment de guerre qui a servi pendant la seconde guerre mondiale et la guerre du Vietnam, a été entièrement désarmé et vidé pour accueillir en son sein des halls d’exposition.

Arrimé en 1982 à son quai en bordure de l’Hudson, le musée a reçu depuis son ouverture plus de 10 millions de visiteurs, dont une bonne partie d’écoliers et collégiens qui viennent y découvrir des avions de toutes sortes, un exemplaire du Concorde, un sous-marin, et depuis peu une des navettes spatiales, l’Enterprise. On peut aussi y visiter une partie des installations d’origine du bâtiment, dont les couchettes de l’équipage et les quartiers de combat. De nombreuses vidéos sont projetées, et on peut même essayer un simulateur de vol A-6.
©Movila – 2012

New Jersey City vue de Battery Park

Cette vue au téléobjectif prise depuis Battery Park (le parc situé à l’extrémité sud de Manhattan) semble rapprocher dangereusement les grattes-ciel situés de l’autre coté de l’Hudson River ! C’est évidemment un effet optique, car la côte située en face et à l’est de Manhattan, est située à près de trois kilomètres de là. Lire la suite

Le Manhattan Bridge vu de « DUMBO »

Un peu eclipsé par le pont de Brooklyn qui lui vole la vedette, c’est pourtant un pont non moins intéressant, à l’architecture très élégante.  Le pont a été inauguré en 1909. Sa caractéristique la plus remarquable est qu’il possède deux étages  ! Les voitures circulent dans les deux sens sur quatre voies au dessus, et en dessous trois voies sont réservées au métro et une aux piétons et vélos. Sa longueur totale est d’un peu plus de 2 kilomètres. Il rejoint le Lower Manhattan au niveau de Canal Street à Brooklyn, en traversant l’East River. La meilleure vue qu’on en a est depuis le parc de Fulton Street, dans le secteur surnommé Dumbo (acronyme signifiant Down Under the Manhattan Bridge Overpass – littéralement : en dessous de la voie du pont de Manhattan), nouveau quartier rénové de Brooklyn.

Voir aussi : notre article sur Dumbo – cliquez ici

© Movila – 2012

Alice au Pays des Merveilles à Central Park

L’ensemble statuaire Alice au Pays des Merveilles, réalisé par l’artiste José de Creeft, et mis en place dans Central Park en 1959 (au nord du Conservatory Water, coté est du parc) est une véritable icône de la ville de New York. Alice, entourée par le Chapelier Fou, le Lapin Blanc et autres personnages du conte de Lewis Carroll ont été représentés sur le modèle des gravures qui illustraient l’édition originale du livre, et que l’on doit à l’illustrateur John Tenniel.

C’est la fille du sculpteur qui a posé pour le visage d’Alice. Le modèle qui a posé pour représenter le Chapelier fou est le commanditaire de l’oeuvre, le philanthrope George Delacorte… évidemment un peu caricaturé ! Noter qu’il est autorisé aux enfants (et seulement à eux !) de monter comme ils en ont envie sur la sculpture. Trois champignons ont été disposés en escalier pour faciliter la grimpette. Il est recommandé de passer en matinée pour pouvoir prendre une photo : meilleure lumière et moins de monde !

Voir aussi : notre article sur Central Park – cliquez ici
© Movila – 2012

Santa Claus is in town !

Le Père Noël (ici on l’appelle Santa Claus) est dans la ville ! Et toute l’année !

Même en plein été vous pourrez trouver sans peine des décorations de Noël dans des boutiques spécialisées, un peu partout dans Manhattan. Il existe même une boutique dédiée, qui ne vend que des décorations pour sapins et autres accessoires, ouverte toute l’année : The Christmas Shop (voir leur site ici – boutique située au Pier 17, South Seaport). Cette photo n’a pas été prise dans cette boutique, mais une autre non moins célèbre, qui propose des déguisements en tous genres (y compris « sexy ») : New York Costumes. Elle est située au sud de Union Square, dans la 4ème avenue, au numéro 104. Si vous ne trouvez pas le costume de Père Noël qui vous convient à cet endroit, c’est qu’il n’existe pas !

Voir aussi : notre article sur Pier 17 – cliquez ici
© Movila – 2012

Alerte à Malibu ? Non, Coney Island.

Est-ce une plage Californie ?  Ou bien de Floride ? Eh bien non, il s’agit d’une photographie prise à New York, plus précisément à Coney Island, une des principales plages de la ville, où se précipitent tous les new-yorkais, l’été, pour échapper à la chaleur intenable qui sévit souvent à Manhattan. Au premier plan, on peut distinguer des maîtres nageurs, reconnaissables à leur maillot orange (et à la petite bouée plantée dans le sable). Sous le parasol orange, également un autre surveillant de plage, perché sur sa chaise haute. Au fond, on distingue les côtes du New-Jersey.

Voir aussi : notre article sur Coney Island – cliquez ici
© Movila – 2012