Tango dans Central Park


Voilà une scène comme celles qu’on peut observer au hasard d’une promenade dans Central Park. Il se passe tellement de choses dans ce jardin géant ! Là, il s’agit de danse, de tango exactement, manifestation qui est organisée par une association de passionnés tous les samedi de juin à septembre. Il ne s’agit pas de cours, mais de venir danser entre amis, au son d’une petite chaine Hifi qui fonctionne sur batteries, dans un petit square qui offre assez de place pour effectuer de grands déplacements. Lire la suite

Bas reliefs à Central Park

Ce motif champêtre sculpté pourrait parfaitement orner une de nos églises ou château d’Europe. Et pourtant, il se trouve en plein coeur de Manhattan. Il s’agit de hauts-reliefs datant de la moitié du XIXème siècle, sculptés par Jacob Wrey Mould et son mentor Owen Jones, pour décorer les cotés du majestueux escalier de la Bethseda Terrace, ensemble architectural situé en face du lac de Central Park, au bout du Mall, la principale allée ombragée du parc. Au centre de cet ensemble se trouve la fameuse fontaine de Bethseda surplombée de « l’ange de l’eau ». Lire la suite

Alice au Pays des Merveilles à Central Park

L’ensemble statuaire Alice au Pays des Merveilles, réalisé par l’artiste José de Creeft, et mis en place dans Central Park en 1959 (au nord du Conservatory Water, coté est du parc) est une véritable icône de la ville de New York. Alice, entourée par le Chapelier Fou, le Lapin Blanc et autres personnages du conte de Lewis Carroll ont été représentés sur le modèle des gravures qui illustraient l’édition originale du livre, et que l’on doit à l’illustrateur John Tenniel.

C’est la fille du sculpteur qui a posé pour le visage d’Alice. Le modèle qui a posé pour représenter le Chapelier fou est le commanditaire de l’oeuvre, le philanthrope George Delacorte… évidemment un peu caricaturé ! Noter qu’il est autorisé aux enfants (et seulement à eux !) de monter comme ils en ont envie sur la sculpture. Trois champignons ont été disposés en escalier pour faciliter la grimpette. Il est recommandé de passer en matinée pour pouvoir prendre une photo : meilleure lumière et moins de monde !

Voir aussi : notre article sur Central Park – cliquez ici
© Movila – 2012

Une oasis dans Manhattan : Central Park

Il est coutume de dire que Central Park est le "poumon" de la ville de New York. Il est peu probable que les arbres du parc suffisent aujourd'hui à produire l'oxygène nécessaire pour les plus de 10 millions d'habitants de la mégalopole, mais Central Park est un lieu indispensable pour beaucoup de newyorkais, qui permet par moment de s'échapper de la vie trépidante de Manhattan et trouver un peu de repos au calme.

Central Park est le premier parc paysager qui ait été créé aux USA. L'idée de réaliser un parc à l'image des parcs publics de Londres ou de Paris est née dans dans le milieu du XIXeme siècle. Manhattan vivait alors une incroyable progression démographique (en 1800, New York comptait 60 000 habitants, et plus de 500 000 en 1850 !). Lire la suite